• Vincent EDMOND

5 clés pour savoir comment réussir un investissement locatif sans apport ?

Mis à jour : août 14

Démarrer un investissement locatif sans apport est bien possible, mais il faut avant tout respecter quelques règles pour obtenir un financement bancaire.



Clé N°1 : Bien se préparer pour décrocher le crédit immobilier


Demander un crédit immobilier est une étape déterminante de votre investissement locatif. Cette étape se prépare au moins trois mois à l’avance. Assurez-vous d’avoir des comptes bancaires « propres » pour rassurer votre banquier. Les trois derniers relevés de comptes seront décisifs pour l’octroi d’un emprunt immobilier. Veillez donc à bien gérer vos dépenses, évitez les découverts récurrents et développez une capacité d’épargne régulière et constante.


Clé N°2 : Créer un projet rentable


Pour vous constituer un patrimoine rentable, avec en sus des revenus complémentaires, faites la chasse aux bonnes affaires. Ciblez les biens immobiliers à fort potentiel, notamment ceux en dessous du prix du marché. Votre objectif est de trouver un bien qui pourra être mis en location immédiatement, donc générer des revenus. La revente du bien doit également pouvoir générer une plus-value éventuelle, permettant de liquider à minima votre prêt. Dès lors que vous êtes en mesure de dégager une rentabilité mensuelle assez importante, la banque n’aura aucune raison de refuser votre demande d’emprunt immobilier.


Clé N°3 : Monter un business plan complet


Un business plan bien monté est la clé pour rassurer le banquier. Il s’agit de votre meilleur atout pour démontrer votre maîtrise du projet et celle des risques. Vous devez être en mesure d’anticiper au maximum les éventuelles questions du banquier, en projetant tous les scénarios possibles sur votre projet. Un dossier complet, en bonne et due forme, est toujours nécessaire pour une demande de financement bancaire.


Clé N° 4 : Accepter les contreparties


Dans certains cas, la banque exigera tout de même un effort d’apport minimum à l’emprunteur. Le banquier vous demandera entre autres des frais de dossier ou des frais de garantie, de l’ordre de 1 000 € ou 2 000 €. Ne refusez pas catégoriquement la proposition et prenez le temps de l’étudier. Ne passez surtout pas à côté d’une offre qui vous permettra d’accéder à ce financement indispensable pour votre projet. Acceptez de faire des concessions, car votre unique objectif est d’obtenir votre financement.


Clé N°5 : La PERSEVERANCE !


Pour être un investisseur digne de ce nom et réussir votre projet, la persévérance sera votre meilleure ressource. Ne vous focalisez pas sur un refus de prêt. Multipliez les demandes de crédit immobilier auprès d’autres organismes financiers. Et à chaque nouvelle opportunité d’investissement locatif qui se présente à vous, n’hésitez pas à relancer toutes les banques. De cette manière, vous mettrez toutes les chances de votre côté pour décrocher un financement pour votre projet. En respectant ces quelques règles, vous avez toutes les cartes en main pour réussir un investissement locatif sans apport personnel. Lancez votre projet et constituez-vous un patrimoine rentable, qui sera également une source de revenus complémentaires.


Découvrez cet article en vidéo juste ici :



À vos investissements,

Vincent EDMOND

pied de page fond.jpg

VOUS AVEZ BESOIN D'AIDE ?

Une question à poser ?
Un partenariat à proposer ?

NAVIGATION

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Facebook - White Circle
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube

Vous souhaitez vous lancer dans l’immobilier ou améliorer le rendement de vos investissements ? Retrouvez les informations dont vous avez besoin dans ma formation gratuite

Mentions Légales  -   Confidentialités

© 2015 - 2020 Réussir Sa Colocation - Formation & Accompagnement à distance par Vincent EDMOND